Arguments

Oui à deux dimanches d’ouverture supplémentaires

Les villages et les centres-villes s’animent et les centres locaux gagnent en attrait.

Les événements organisés par les magasins réjouissent toute la population et offrent une expérience intéressante.

Les dimanches d’ouverture sont très prisés des clientes et des clients et répondent à un besoin.

Der arg gebeutelte Detailhandel bekommt etwas Luft. Das ist gerade nach dem Corona-Lockdown sehr wichtig.

Die Samstage werden entlastet – die Kunden können sich besser verteilen. Dies vor allem in der Adventszeit oder in Corona-Zeiten.

Les achats se font à l’échelon régional et la création de valeur reste nationale.

Des emplois peuvent être créés si le commerce stationnaire est attrayant pour la clientèle.

Dire oui au projet principal, c’est dire oui au commerce régional

Les magasins peuvent gagner en attrait par rapport au commerce en ligne.

Les inégalités par rapport aux magasins de stations-service et de gares sont atténuées.

Aucune obligation: les magasins ne sont pas tenus d’ouvrir 4 dimanches, mais ils ont la possibilité de le faire s’ils en ressentent la nécessité.

Le travail dominical offre des perspectives au demeurant

Le travail dominical n’est pas sans intérêt pour le personnel de vente. La loi prévoit en effet un supplément de salaire d’au moins 50%. De plus, la durée de travail hebdomadaire n’est pas allongée (droit fédéral).

La législation actuelle ne permet pas d’organiser des dimanches d’ouverture lors des grands jours de fête, comme la Noël ou Pâques.

Arguments en tant que PDF